Articles

Didier Vecten, gérant de la Cueillette de Muizon

La Cueillette de Muizon, une institution ouverte à tous

À l’occasion du «Printemps à la ferme», des producteurs organisent une journée spéciale à destination du public. Zoom sur le travail à la Cueillette de Muizon.

Le personnel de la Cueillette de Muizon est habitué à la réception du public. En effet, du mois d’avril à la mi-novembre, chaque client est libre de vagabonder dans les parcelles pour y cueillir fruits, légumes et fleurs qu’il souhaite. Mais il existe quelques règles : on ne peut pas tout cueillir, des panneaux sont placés aux endroits où il est permis de le faire. La Cueillette en est à sa 24e année d’existence et Didier Vecten, le gérant, assure que «  le consommateur a évolué  » pendant ce quart de siècle : « il cherche davantage à se rassurer sur ce qu’il achète et il souhaite trouver un produit de saison avec du goût et une qualité supérieure à ce qu’il y a dans la grande distribution ». Et justement, face à la question de la différence de prix avec les grandes enseignes, le gérant répond simplement : « en France, nous avons des coûts de production plus élevés que dans des pays comme l’Espagne ou l’Allemagne et nos salariés sont payés à juste prix. Il nous est donc impossible de nous aligner sur ces tarifs, car on devrait mettre la clé sous la porte  ».

La météo, le facteur X

Le souhait de Didier Vecten est de rester authentique dans les méthodes de travail, « même si bien sûr, les machines et les outils évoluent ». En revanche, un élément reste toujours le facteur contraignant : la météo. « Nous en sommes toujours tributaires. La production est chamboulée en cas de fortes pluies ou, au contraire, de fortes chaleurs. Tout peut être perdu très rapidement, il y a donc un risque à produire. Et forcément s’il pleut, les clients vont moins se déplacer pour venir cueillir, et donc acheter ».
La cueillette axe beaucoup sa politique sur le contact avec les clients. Le gérant apprécie l’échange, ainsi que les retours concernant les attentes qu’ils peuvent avoir vis-à-vis de la cueillette. « On aime faire passer des messages sur la réalité de la production, c’est un métier de tous les jours et qui peut être pénible physiquement », souligne Didier Vecten. Ces contacts réguliers permettent également d’effacer certains préjugés fortement ancrés, qui par exemple assimilent les producteurs à des pollueurs : « au contraire, nous faisons le maximum pour protéger nos parcelles et beaucoup de réglementations, notamment phytosanitaires, existent pour limiter les effets néfastes que peuvent avoir certains produits. » Enfin, certains clients en profitent aussi pour venir chercher des renseignements sur la saisonnalité de certains produits de la cueillette. Une cueillette au sein de laquelle Didier Vecten souhaite «  proposer des bons produits, montrer que nous sommes fiers de notre production, sans oublier que derrière tout cela il y a des hommes et une terre ».

« Le printemps à la ferme » à la cueillette de Muizon

Le samedi 23 mai, la cueillette est ouverte de 10 heures à 18 heures pour recevoir le public.
Différentes animations seront proposées pour l’occasion :
– Démonstration culinaire autour de la rhubarbe avec le chef Arnaud
– Découverte et cueillette de fleurs et légumes de printemps
– Dégustation de confitures et jus de fruits issus de la cueillette

Photo : Didier Vecten, gérant de la Cueillette de Muizon.

Par Rémi Lefeuvre. Paru dans La Marne Agricole le 21/05/2015.

La Cueillette est ouverte pour la saison 2014 !

logo_cueillette_carre_380

 

La Cueillette de Muizon vient d’ouvrir pour la saison 2014 !

Tulipes, salades, radis, épinards, poireaux et navets s’offrent à vous du mercredi au dimanche pour ces premiers jours.

>> Consultez le site internet pour suivre l’actualité des produits à cueillir ainsi que les horaires d’ouverture.

_

Fraîcheur sur la ville !

bus_250713

 

La Cueillette de Muizon s’affiche sur les bus !

**

Téléthon 2012

Nous avons renouvelé en 2012 notre  partenariat au TELETHON avec le village de Muizon.

La coordination départemental vient de nous adresser notre titre que nous avons plaisir à partager de nouveau avec vous.

*

telethon_2013_web

**

 

La Cueillette de Muizon à l’honneur sur France 3


**
Diffusé au journal de France 3 Ici et pas ailleurs de France Télévisions du 29 mai 2012.
**

Plaisirs à portée de main

Article publié le 11 mai 2012 sur le site de l’hebdo du vendredi.

A Muizon et Aulnay-sur-Marne, la cueillette Chapeau de Paille sort de sa trêve hivernale avec les premières tulipes. Potagers et vergers sont prêts à accueillir les visiteurs jusqu’en novembre pour des récoltes en famille ou entre amis au fil des saisons.

Les cueillettes de Muizon et d’Aulnay-sur-Marne, respectivement près de Reims et de Châlons-en-Champagne, proposent une manière authentique, économique et ludique de faire son marché. Elles permettent notamment aux citadins de profiter de la campagne et de choisir eux-mêmes les produits qu’ils veulent consommer. Avec le mois de mai sont arrivées les premières asperges, les jeunes épinards, les salades, les oignons blancs et les radis. En été, c’est un festival de couleurs et de saveurs avec les tomates, les fraises, les framboises, les fleurs, les pommes et les prunes qui ont le plus de succès. La cueillette offre une gamme complète de produits adaptés à la région et cultivés au rythme des saisons selon les principes de l’agriculture raisonnée. Les techniques de culture respectueuses de l’environnement sont privilégiées : utilisation limitée d’engrais et de pesticides, lutte biologique contre les insectes (confusion sexuelle), paillage des cultures. Les produits fraîchement récoltés sont d’autant plus valorisés qu’ils ne subissent pas de traitement pour leur conservation. On redécouvre parfois avec émotion les qualités gustatives et nutritives de fruits et de légumes cueillis à maturité. En effet, ce mode de vente directe du producteur au consommateur évite les intermédiaires, grossistes et grandes surfaces, ainsi que les contraintes liées au transports et les standards de taille, poids et forme qui nous font oublier les surprises que ne manque pas de réserver Dame Nature. Les enfants apprécient particulièrement l’aspect ludique de la cueillette qui allie promenade au grand air et découverte active de la nature. Des visites scolaires sont organisées témoignant de l’intérêt pédagogique de ces balades champêtres. Les agriculteurs et les salariés sont toujours prêts à répondre aux questions et à partager leurs meilleures recettes. Car se promener à travers champs donne mille et une idées culinaires de purées, potées, salades sans oublier les compotes, confitures et autres conserves. Les deux cueillettes marnaises ont ouvert leurs portes lors du weekend de Pâques. Dès l’arrivée sur les lieux, les informations essentielles sont visibles : liste des produits, tarifs, plans et fléchages. Le matériel de récolte (sécateurs, barquettes et brouettes) est mis à disposition pour ceux qui n’auraient pas apporté leur propres outils et sacs. Alors, à vos chapeaux, la belle saison n’attend que vous.

Marie-Elise Poittevin

**

Lire l’article sur le site d’origine

**