Articles

La Liqueur de Paris

liqueur-de-paris

A découvrir !

Depuis des siècles, la France est la patrie des grands vins, de la grande cuisine et des grandes liqueurs.

La LIQUEUR de PARIS en est un des fleurons.

Au 18e siècle, “Siècle des Lumières”, les Liqueurs de Noyaux de France étaient prisées dans l’Europe entière.
La LIQUEUR de PARIS en perpétue la tradition. Elle est authentiquement distillée aux portes de Paris, au sein de la dernière distillerie d’Île de France.
À l’image de Paris, elle séduit par son élégance, son caractère et son parfum d’amande douce un peu sauvage.
La LIQUEUR de PARIS est élaborée à partir de noyaux d’une petite baie sauvage : la prunelle.

Médaille d’or au Concours Général Agricole 2013

medaille-or-paris-2013-200

 

Sa couleur est limpide, légèrement ambrée et dorée.
Elle possède un nez et une saveur d’amande douce très aromatique,
aux notes de baies sauvages avec une longue finale très élégante.

ambiance-liqueur-paris

La LIQUEUR de PARIS se sert avant ou après le repas, nature avec des glaçons, ou allongée de tonic bien frais avec une tranche de citron.

C’est une liqueur idéale à savourer en cocktails, fruités, légers, sophistiqués…
en mariage avec le Champagne, les fruits pressés, le Cognac, etc.

Blue Eiffel Tower

Dans une flûte, verser 3 cl de LIQUEUR de PARIS, 0,5 cl de Curaçao bleu, puis 9 cl de Champagne.

Remuer légèrement et agrémenter d’une ou deux cerises cocktail.

Elysées Palace

4 cl de LIQUEUR de PARIS, 2 cl de Cognac VSOP, 1,5 cl de jus de citron frais, deux gouttes d’orange bitter.

Passer les ingrédients au shaker, puis verser dans un verre à whisky sur quelques glaçons ou glace pilée.

Remuer et décorer éventuellement avec un peu de cannelle finement râpée.

Pom Pom Pidou

4 cl de LIQUEUR de PARIS, 3 cl de jus d’orange, 3 cl de jus d’ananas, 1 cl de jus de citron vert.

Passer au shaker, filtrer et servir.

_

Le Birlou

birlou

La saveur de la pomme.. le mystère de la châtaigne.

Une boisson à découvrir.

A l’origine le Birlou était une liqueur “maison” que Henri Monier servait à ses clients dans son échoppe du Veinazes dans le Cantal. Face au succès rencontré par le Birlou auprès de ses clients, Henri Monier décida de reprendre une licence et de distribuer le Birlou au-delà du Veinazes.

C’est ainsi que naquit à l’aube de l’an 2000 « le Birlou », mariant la saveur de la pomme et le mystère de la châtaigne.

“Bir”, c’est pour bière, car le breuvage s’accommode parfaitement avec elle et lui donne un goût entre cidre doux et bière rousse. “Lou”, c’est pour pelou (mot occitan signifiant la bogue du châtaignier) car la liqueur de châtaigne est à la base de sa création avec la pomme.

Le Birlou se consomme de différentes manières :

Les arômes qui composent le Birlou en font un apéritif ou un digestif de grande qualité gustative.

Le kir au Birlou :
Une pointe de Birlou mélangée au meilleur des vins blancs secs.
Le Birlou bière :
Additionnez un demi de bière ou une bière blonde à un doigt de Birlou et vous découvrirez pour l’éternité la saveur de la pomme, la légèreté de la bière, et le mystère de la châtaigne !
3 Médailles d’OR en 2012 :
OR à PARIS Salon de l’Agriculture
OR à BERLIN ISW
OR à BRUXELLES Mondial des liqueurs_