Articles

Plaisirs à portée de main

Article publié le 11 mai 2012 sur le site de l’hebdo du vendredi.

A Muizon et Aulnay-sur-Marne, la cueillette Chapeau de Paille sort de sa trêve hivernale avec les premières tulipes. Potagers et vergers sont prêts à accueillir les visiteurs jusqu’en novembre pour des récoltes en famille ou entre amis au fil des saisons.

Les cueillettes de Muizon et d’Aulnay-sur-Marne, respectivement près de Reims et de Châlons-en-Champagne, proposent une manière authentique, économique et ludique de faire son marché. Elles permettent notamment aux citadins de profiter de la campagne et de choisir eux-mêmes les produits qu’ils veulent consommer. Avec le mois de mai sont arrivées les premières asperges, les jeunes épinards, les salades, les oignons blancs et les radis. En été, c’est un festival de couleurs et de saveurs avec les tomates, les fraises, les framboises, les fleurs, les pommes et les prunes qui ont le plus de succès. La cueillette offre une gamme complète de produits adaptés à la région et cultivés au rythme des saisons selon les principes de l’agriculture raisonnée. Les techniques de culture respectueuses de l’environnement sont privilégiées : utilisation limitée d’engrais et de pesticides, lutte biologique contre les insectes (confusion sexuelle), paillage des cultures. Les produits fraîchement récoltés sont d’autant plus valorisés qu’ils ne subissent pas de traitement pour leur conservation. On redécouvre parfois avec émotion les qualités gustatives et nutritives de fruits et de légumes cueillis à maturité. En effet, ce mode de vente directe du producteur au consommateur évite les intermédiaires, grossistes et grandes surfaces, ainsi que les contraintes liées au transports et les standards de taille, poids et forme qui nous font oublier les surprises que ne manque pas de réserver Dame Nature. Les enfants apprécient particulièrement l’aspect ludique de la cueillette qui allie promenade au grand air et découverte active de la nature. Des visites scolaires sont organisées témoignant de l’intérêt pédagogique de ces balades champêtres. Les agriculteurs et les salariés sont toujours prêts à répondre aux questions et à partager leurs meilleures recettes. Car se promener à travers champs donne mille et une idées culinaires de purées, potées, salades sans oublier les compotes, confitures et autres conserves. Les deux cueillettes marnaises ont ouvert leurs portes lors du weekend de Pâques. Dès l’arrivée sur les lieux, les informations essentielles sont visibles : liste des produits, tarifs, plans et fléchages. Le matériel de récolte (sécateurs, barquettes et brouettes) est mis à disposition pour ceux qui n’auraient pas apporté leur propres outils et sacs. Alors, à vos chapeaux, la belle saison n’attend que vous.

Marie-Elise Poittevin

**

Lire l’article sur le site d’origine

**